IAAI 20 ans après...

Publié le par NAYO

QUE NOUS RESTE T'IL?

Il y a 20 ans, 19 militants du FLNKS sont tombés lors de l'assaut de la grotte à GOSSANAH. Que nous reste t-il de ce lourds tribut payé à la cause kanake?

Cette prise d'otage aurait du être utile à la lutte mais mal préparé et surtout non suivi par le reste des militants dans les autres régions du pays n'a accouché que d'un drame.
 Si  5 gendarmerie auraient été attaqué, si des actions concrètes avec l'implication de tous les militants du FLNKS auraient été mené alors nous aurions pu avoir de réelles avancées politique.

 Malheuresement la communication, c'est ça qui nous fait défaut.

 Ce que nous avons de nos jours, des bourses pour étudier en FRANCE, la politique du rééquilibrage, le destin comun c'est le fruit de cette lutte!!
Tout le monde en profite, kanak et non kanak.

 Il faut étre conscient de tout ça, oser le rappeler à nos élus quand ils refusent de l'admettre et aussi à nos petit frères à la tribu.

La KANAKY n'a pas à rougir de son histoire, elle est ce qu'elle est, une petite île dans le pacifique avec une très grande histoire.

 La lutte n'est pas fini, elle ne s'arrétera que lorsque nous serons développé et souverain.
 Elle prends juste un autre chemin, celui des formations et du développement économique.
Voilà le nouveau visage de la cause kanake, se faire une place dans la mondialisation.
 Mais ne soyons pas dupe!! la lutte active est loin d'être terminé, on a pu le constater dernièrement avec les conflits sociaux au pays.
 20 ans après le combat social est toujours d'actualité, le monde indépendantiste toujours fragmenté et les inégalités encore très prononcées.

Publié dans Politique

Commenter cet article

ataï 09/07/2008 09:21

Merci à tout les personnes qui ont créer ce blog! J'ai vu le reportage et vraiment j'étais chokés, lorsque j'ai vu des soldats qui matérisent nos vieux, nos femmes....Personnellement, je crois que les aieux d'IAAI se sont rebellés à cause de l'accord de Matignon! Je comprends mieux les assasinats qui ont suivis! C'est trés bien de montrer ce reportage et de montrer aux personnes que cette terre a une histoire et que cette histoire on doit la respecter, faute de combattant qui ont laisser leurs dans ce combat!!!!! TCHUWA!!!!!!!!!!

momor 20/05/2008 20:41

Trop bien la "désobéissance civile" !! Je ne savais pas que ça s'appelait comme ça.
Un peu de culture avant de finir la journée...encore une journée où je vais me coucher moins conne.

Merci Nayo

momor 15/05/2008 22:53

Ce reportage m'a aussi fait prendre conscience de manière définitive du devoir de mémoire que nous avons envers nos plus jeunes, non pas pour faire naître un sentiment de haine, ni pour l'exacerber, mais plutôt parce que cela fait partie de notre histoire.
Aussi, parce qu'il va s'écouler des années avant qu'on enseigne l'histoire moins récente et plus récente du pays à nos jeunes. Alors, pourquoi ne pas prendre les devants ?
Encore une chose, les armes ont fait coulé beaucoup de sang et fait pleurer de nombreuses familles, de tout bord. Nous sommes au 21èeme, j'espère que tout sera fait pour qu'on ne revive plus ça.

Voila, merci.

NAYO 20/05/2008 18:00


Le destin comun s'est une réalité en 2008, beaucoup de sang a coulé dans l'histoire de notre petit pays. Cependant il faut tout faire pour préserver la paix, la lutte armée ne nous a pas réussi car
nous étions mal préparé, on ne peut pas affronter la france sur ce jeu là, le massacre de gossanah en est un exemple. Il y a d'autres moyens pour obtenir des avancées dans la lutte du peuple
kanak et néo-calédonien. La désobéissance civile, c'est un moyen efficace et non violent dans un combat politique. Gandhi, martin luther king sont des grandes figures de cette
désobéissance. 
Le 21èeme siècle sera un siècle décisif pour l'avenir de la kanaky, je pense qu'il faudra étre très attentif, le combat continue mais il doit prendre le chemin de la formation et du
developpement économique.
C'est mon point de vue.. 
Merci


momor 09/05/2008 00:52

J'ai regardé le reportage sur France 2. Franchement, c'était émouvant de voir les corps des "fils d'Iaai". Et j'ai éprouvé une grande satisfaction à l'écoute des témoignages des deux camps, surtout de la par des otages ; c'était un peu comme une reconnaissance des exactions du GIGN & co.
A vif, quelques unes de mes impressions.
Merci

NAYO 15/05/2008 00:32



OUI, moi aussi ça m'a touché. Je trouve ce reportage très instructif car il nous apporte un point de vue extérieur et journalistique. On a donc un coté critique intéréssant.
On comprend mieux l'assassinat de jean marie et yéiwéné, la bande d'iaai s'est senti trahi par le flnks avec l'accord de matignon qui a amnistié complétement l'atteinte aux droits de l'homme
qu'ont commis les militaires à gossanah.
Je pense qu'il faut garder en conscience les erreurs comises par une mauvaise stratégie du camp indépendantiste. Voilà un peu mon point de vue...