LE ROLE DES CHEFS DE NOS JOURS, PASSER LE MESSAGE

Publié le par NAYO

UTILISER LA PAROLE DES CHEFS POUR MOTIVER LA JEUNESSE

                                                   

Il faut motiver la jeunesse kanak à partir se former à l'extérieur du pays pour acquérir des compétences.
Pour diriger un pays comme le notre il faudrait former environ quatre à cinq milles cadres locaux, 1000 cadres ont été formé par 400 cadres et cadres avenirs.
Des projets comme GORONICKEL ou l'USINE DU NORD prennent facilement à eux seuls une grande partie de cette masse de l'encadrement formée.
Des secteurs comme le BTP, la santé, l'éducation manquent cruellement de cadres kanaks.
La jeunesse kanak doit participer activement à ce processus d'émancipation politique et économique.
Il faut exploiter tous les dispositif de formation mise en place, BTF, CADRES AVENIRS, ANT, BOURSE DE PROVINCE....
Pour cela il faut utiliser notre mode de communication à nous les océaniens, "LA PAROLE". Je parle de ça par ce que je fais partie d'un clan chef dans la valléede wawiluu.

J'ai des guerriers, des gardiens de terre, des orateurs et des sujets. Tout cela ressort lors des échanges à la tribu.

 Il n'est pas question de revenir en arrière mais d'aller de l'avant en utilisant cette autorité en tant que chef pour faire avancé les choses . 
On détient se pouvoir de parole dans la chefferie, utilisons là pour motiver les jeunes dans chaque clan, chaque famille. 
Il faut utiliser la racine de notre identité pour faire passer des messages fort à notre jeunesse. 

La famille c'est notre force!

Ce statut de grand chef que l'on a hérité de nos ancêtres, de "ORAUKAU"!! il faut l'exploiter.
Dans chaque chefferie il faut organiser des réunions pour pousser les jeunes, faire prendre conscience qu'il faut partir dès maintenant se former en FRANCE, au QUEBEC ou en AUSTRALIE.

C'est ça la lutte en 2008, la formation!!

Des bacheliers il y en a dans les tribus, dans les quartiers et villages. Certains occupent des emplois qui ne correspondent pas à leurs capacité intellectuelles, d'autres stagnent à la tribu.
Je ne dis pas que la vie tribale est mauvaise mais le combat pour l'indépendance il se mérite et ces bourses, ces avantages c'est par le sang qu'on l'a eu.   

Les chefs doivent guider leurs clans vers ce processus d'émancipation.

        

LA CHEFFERIE C'EST LA BASE DE NOTRE COMBAT!!!  

Publié dans Politique

Commenter cet article

Nayo 10/07/2008 23:30

je suis d'accord quand tu dis que c'est à chacun de prendre ses responsabilités mais dans une famille, dans un clan il faut pas que se soit du chacun pour soi il faut que se soit tout le monde. Si on n'avance un peu en individualiste il y a plus de clans, plus de famille! il faut faire attention à ce phénoméne là, c'est le role de l'ainé de montrer l'exemple de guider un peu la route pour les plus jeunes, les enfants. Voilà ma vision des choses.

ataï 09/07/2008 09:38

Salut, le rôle des chefs est de veiller au bon fonctinnement de la tribu. Mais concernant le travail, c'est chacun qui doit prendre ses responsabilités! Faut pas toujours attendre que c'est les autres qui font notre travail! Sinon, aujourd'hui je trouve qu'il ya beaucoup de bacheliers qui traînent à la tribal, mais bon il faut montrer à nos vieux que nous sommes des combattants!!!!! Sinon, dans ma tribu, le petit chef nous aident beaucoup et c'est pas tout les petit chef de la Kanaky qui barrent à la dérive!!!!!!!!! TCHUWA

nayo 09/06/2008 11:44

Bonjour à tous, ben momor tu as tout à fait raison. Quand tu vois les vieux qui se soulent durant les réunions claniques comment tu veus que les jeunes assurent après! y a pas moyen!
Moi je vois sur wawilu tous les rassemblement sont un prétexte à boire. Quand tu vas au village et que tu vois du monde devant le magasin tu sais déjà qu'il y a une coutume par là.
Moi je pense qu'en tant que chef il faut etre le premier à montrer l'exemple. Merci

momor 05/06/2008 22:00

J'ai juste oublié de dire autre chose pour "discuter sans tabou"... Je connais quelques chefs qui sont des alcooliques, qui une fois pétés ont la langue bien déliée, et qui bien sur, ne se contrôlent plus et disent des insultes, etc... Donc, pas très crédibles.
Est-ce-que vous en connaissez aussi ? des biens et des moins biens ? Si on peut partager des idées ce serait top.

momor 04/06/2008 22:12

Je suis entièrement d'accord avec Iris. Chacun doit être convaincu de son rôle jouer, de sa place à tenir dans la société, les chefs comme le reste de la population.
Peut-être aussi qu'un chef qui a reçu une formation, qui a un travail, est plus respecté car il est plus à même de servir d'exemple, de motiver les jeunes et les moins jeunes (pour soutenir les enfants). Il sera peut-être plus au fait des possibilités d'évolution offertes à sa tribu et à lui.
Vous connaissez certainement la tribu de Gohapin. D'après ce que j'ai pu lire de cette tribu, ça à l'air très dynamique (miel, reboisement, camping, randonnée, table d'hôte).
Merci.