Communiqué du BP du PALIKA

Publié le par NAYO

 
Charles washétine

(en réponse à Mr FROGIER)

 

 

 

Membre à part entière du FLNKS, le PALIKA considère que le FLNKS et ses militants n’ont aucune leçon à recevoir de MR Pierre FROGIER, tant sur le plan de leur engagement politique pour un développement équilibré du pays que vis à vis de la coutume dont ils sont majoritairement les ressortissants.

 

D’ailleurs quelle leçon peut-on recevoir de quelqu’un qui s’est illustré à maintes reprises par ses revirements et ses reniements dans la mise en œuvre de l’Accord de Nouméa, quitte pour cela à essuyer de véritables camouflets de la part de l’UMP national dont il revendique l’appartenance ?

 

Quel crédit politique peut-on accorder à quelqu’un qui, sous couvert de réunions avec les communautés, cultive insidieusement le communautarisme, contraire à l’idée même d’un destin commun.

 

A moins de faire preuve de condescendance vis-à-vis des Kanak, comment Mr FROGIER peut-il aujourd’hui se prévaloir de la coutume et de la culture Kanak alors qu’il s’oppose résolument à la mise en œuvre des signes identitaires ?

 

 Le BP du PALIKA demande en outre à MR FROGIER de faire preuve d’un peu plus de discernement et moins d’arrogance.  Imputer « l’état de déshérence et de régression de la côte est » au FLNKS, c’est faire preuve d’amnésie et oublier que c’est la droite qui était jusqu’alors au pouvoir. C’est oublier que c’est grâce au FLNKS que la décentralisation a été mise en place à partir de 1985 ; ce qui aura permis de mener une politique de désenclavement et de développement économique des zones de l’intérieur et des Iles. De plus, si nous avions attendu le député de la 2éme circonscription, nous n’aurions pas aujourd’hui l’usine du Nord, véritable outil de rééquilibrage.

 

La proximité des prochaines élections ne saurait en aucun cas justifier ce paternalisme éhonté qui a fait les beaux jours du colonialisme.

 

 

 

Pour le BP. du PALIKA

 

Le Porte-Parole

Charles WASHETINE

 Le Bureau Politique du PALIKA dénonce avec fermeté les propos tendancieux et outranciers tenus par le Président du Rassemblement UMP à l’encontre du FLNKS, lors de la dernière convention de son mouvement à Houaïlou.

Publié dans Actualité

Commenter cet article