L’USTKE promet une grève générale la semaine prochaine

Publié le par NAYO



Gérard Jodar,

Gréve générale prévue

ART paru dans les nouvelles calédoniennes

Carsud, TDF, l’emploi local menacé par les projets d’accord avec la Polynésie, le financement des syndicats... Autant de raisons qui poussent Gérard Jodar à appeler ses troupes à une journée de grève générale la semaine prochaine.

En marge des conflits en chaîne sur les primes dans la fonction publique territoriale, auxquels elle ne veut surtout pas se mêler, l’USTKE vient d’annoncer son intention de mener une journée de grève générale la semaine prochaine. Ses raisons? Le pourrissement du conflit Carsud ; le problème des embauches locales à TDF ; l’inquiétude pour l’emploi local résultant du rapprochement entre la Calédonie et la Polynésie ; et enfin le projet de convention de financement des syndicats qui circule entre le gouvernement et les principales organisations du territoire. Un an (et même deux si l’on remonte aux origines) après le début du conflit Carsud, le cheval de bataille de l’USTKE n’est plus directement la réintégration d’un chauffeur licencié fin 2006 pour indélicatesse, mais celle de trois grévistes licenciés à l’issue des affrontements de janvier 2008 entre les troupes de l’USTKE et la police. « Ces personnes ont été licenciées sur la seule base des plaintes déposées par le directeur de l’époque. Elles n’ont pas été jugées, encore moins déclarées coupables. C’est contraire aux procédures en vigueur », s’indigne le président de l’USTKE.
À TDF, l’USTKE réclame toujours le recrutement de salariés kanak et la grève dure depuis des mois. Même si l’établissement de Mont-Coffyn n’est pratiquement jamais bloqué. C’est un lieu stratégique où le haussariat fait aussitôt intervenir la police.
C’est encore l’emploi local qui pousse le syndicat à dénoncer les lettres d’engagement signées entre Harold Martin et Gaston Tong Sang. « Nous n’avons pas besoin des maçons polynésiens pour construire le nouvel hôpital. La main-d’œuvre locale est parfaitement apte à le faire. »

L’USTKE s’estime victime de l’ostracisme des pouvoirs publics

Mais Gérard Jodar se focalise surtout sur le projet « provisoire » de convention de financement des syndicats calédoniens. Primo parce que ce projet n’a pas été adressé à l’USTKE. Il ne l’a été qu’aux organisations ayant participé à la session du dialogue social en 2008. Secundo parce que l’article 11 du texte prévoit de suspendre le financement d’un syndicat en cas de condamnation d’un de ses représentants. Gérard Jodar, sur qui pèse une peine de trois mois de prison ferme, juge cette disposition illégale et en infraction aux conventions internationales du travail.
Au bout du compte, l’USTKE s’estime victime de l’ostracisme des pouvoirs publics. Entre la politique de maintien de l’ordre musclée du haut-commissaire, les procès et les condamnations qui pleuvent et coûtent beaucoup d’argent, et un projet de financement gouvernemental qui écarte l’USTKE, Gérard Jodar croit voir la volonté d’étrangler son syndicat pour tenter d’étouffer le Parti Travailliste (créé par l’USTKE) à six mois des élections provinciales.


  Une convention transitoire 
La convention qui provoque la colère de l’USTKE semble avoir fait de nombreuses navettes entre le membre du gouvernement chargé du dialogue social et la direction du travail, avant d’être soumise à l’examen des syndicats. Pourtant, il ne s’agit que d’un texte provisoire destiné à asseoir juridiquement le financement des syndicats en 2008. Car dès 2009, une loi du pays devrait être adoptée sur le sujet. Une loi qui ne reprendra pas l’article 11, celui sur lequel tiquent pratiquement tous les syndicats de la place. Il y a donc fort à parier que la mouture définitive du texte soit légèrement amputée.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

kels 31/10/2008 15:03

salut squeeze. Tu vois l'infos que tu viens de nous donner sur cadre avenir est très intéressante, mais tu vois encore il faudra calculer le pourcentage d'étudiant calédonien en France qui sont au courant de ça!!! Problème de transmission d'infomation.Qui nous informe ici en France de tous ces changements au pays??!! Une meilleure prise en charge des étudiants en France serai franchement la bienvenue parce que il y en a ici qui pète des câbles mais qui comme tu dis préfère galérer maintenant que plus tard mais aussi parce qu'ils n'ont pas envie de rentrer défaitistes au pays.
En France il est déjà important qu'on soit au courant au mieux du déroulement de nos études et de toutes les astuces qui nous aident à gérer nos vies ici, aussi faut il qu'on suive l'actualité ici parce qu'une fois en France on est concerné par d'autres choses. C'est une autre vie en France et le regret c'est que c'est difficil de se rappeler qu'on a une autre vie là bas à l'autre bout de monde et se serait bien que quelqu'un nous aide à savoir ce qui se passe au pays.On n'est pas des schizophrènes pour vivre en même temps dans deux mondes différents alors si quelqu'un se souciait un peu de nous ça serai gentil.
Oui on doit se serré les coudes squeeze, alors si tu souhaites nous aider contact moi à jen-etu@hotmail.fr

Squeeze 31/10/2008 09:39

Salut tout le monde!
Cadre Avenir a lancée un nouveau programme depuis l'année dernière...Celui de passer un contrat avec eux après la sortie du bac(voir plus du bac, je ne sais plus) pour les études en métropole...On est plus obligé de travailler et de monter un projet...Donc voilà, une petit info...
Pour l'emploi local ST, je pense que emploi local signifie emploi pour tous les locaux mais ce n'est que mon avis...Et aussi même si tu galères en France, continue tes études...Vaut mieux en chier maintenant que plus tard...
En ce qui concerne les bourses à Nouméa, c'est vraiment chaud voir juste...Si tu n'as pas fait d'économie et que tu n'as pas bosser avant ton arrivée en France, tu te retrouves vite dans la m***e. Ils auront beau regarder le salaire des parents et tout ce qui s'en suit pour faire des échelons mais bon il faut aussi prendre le fait comme beaucoup le dise l'éloignement de la famille qui est une très grosse aide. Je sais je ne fais que répéter ce qui a été dis mais je suis tout à fait daccord avec vous...
Serrons nous les coudes entre étudiants calédoniens...

nano 30/10/2008 22:01

Bonjour,
Kels est une amie à moi et c'est vraie que la vie n'est pas du tout simple pour nous petits étudiants calédoniens dans la grande métropole.
Je viens simplement renflouer les dires de Kels: l'aide au logement ne peut être élevée à plus de 180€ si on est étudiant, de plus pour ma part je suis scolarisé sur la capitale car mon cursus ne me permettait pas de trouver une formation ailleurs que sur la PARIS.je ne vous fais pas de dessin: à Paris les loyers ne sont pas à moins de 600€ a moins de se trouver une chambre de bonne (365j/365 dans un placard a balai c'est imposible).
De plus les logements sont difficile d'accés malgrés ce que l'on veut nous faire croire avec les "les étudiants calédoniens sont prioritaires pour le logements" c'est de l'encre qu'on verse pour calmer les esprits ca: Lorsque l'on passe par agence on nous dit que notre dossier va être présenté mais on se voit couper l'herbe sous les pieds parsque les propriétaires trouvent que la nouvelle calédonie c'est trop loin au cas ou on doive envoyer un huissier pour récupérer l'argent des garants. Dans d'autres cas on passe par les annonces de particuliers à particuliers mais là on se voit encore refuser des logements car bien souvent les propriétaires nous disent "c'est ou la nouvelle calédonie" ou "ah bon c'est francais?.."ou encore " ah non c'est trop loin pour les garanties" donc moi franchement je vous le dit on est francais qu'on cela les arrange...
Autre point, mes parents touchent trop pour que j'ai le droit a une bourse d'étude mais pas assez pour pouvoir me donner plus de 600€/mois donc j'ai du faire un pret etudiant qui m'a permis de vivre 2ans sans l'aide de personne avant de demander l'aide de mes parents.Donc l'avenir du pays c'est d'envoyer des étudiants qui vont s'endetter auprés des banques?? (parsque bien entendu le pret à taux 0, la province ne le valide pas non plus si le foyer fiscal depasse le plafond autorisé..donc on se retrouve a faire des prets aupres des banques avec des taux monstrueux pour quelqu'un qui se lance dans la vie active)
Je suis metisse kanak/francais bien que je sois blanc comme un cul depuis que je suis en métropole mais par exemple le programme cadre avenir moi je n'y ai pas eu le droit non plus...
Ensuite étant a paris c'est vrai que LA MAISON DE NOUVELLE CALEDONIE est là mais les étudiants non boursiers ne savent pas qu'elle éxiste souvent, les boursiers eux (pour ceux qui ont eu la chance d'être contactés par celle-ci)renoncent trés vite à leur demander de l'aide car ils sont innéficaces, peut être pas aller jusqu'a incompétents mais ils n'arivent pas a endiguer les problèmes et il n'y a pas de suivi.Une fois qu'ils ont essayé d'aider un peu il vous relache dans la nature avec des conseils ou des adresses mais pas de suivi ( c'est a dire pas de volonté à savoir si le problème à bel et bien été résolu ou pas).
J'ai discuté avec une jeune kanak qui y travaille son nom c'est Mili et j'ai bien vu que de toute facon dès qu'elle propose quelquechose on la remet a sa place car il faut savoir que là bas aux hauts postes c'est que des zoreilles ou calédoniens blancs(qui se prennent pour des zoreilles)=(j'utilise ce terme car caledoche c'est péjoratif "caledoche"=gueule de loche et personne ne le sait).
Par contre à la venue de Mr.YANNO et de Mr.FROGIER tout ce petit monde était aux petits soins. On aurait dit une fourmilière de leches c.. s'affairant à leurs petites taches.

Je discute avec beaucoup d'étudiants calédoniens qui sont à PARIS et je peut vous assurer qu'ils ont laché l'affaire avec LA MAISON DE NOUVELLE CALEDONIE.

**Saviez vous par exemple que les étudiants des émirats arabes recevaient une bourse d'études de +1000€/mois pour leurs études qu'ils soient de milieu favorisés ou pas?..(bon il est certain que notre petits pays n'est pas comparable mais tout de même heureusement qu'on a ce bon vieux Paul NEAOUTINE dans la province nord pour faire bouger un peu le pays car ce vieux malin lui au moins il sait comment gérer l'économie sans s'en foutre plein les fouilles.

Personnellement je sais plus quoi faire car se sérrer la ceinture ca n'aide pas: je suis tout le temps malade, fatigué et il en résulte que mon assiduité en classe en patie quelquefois. De plus, travailler hors des heures de cours je l'ai fait et ca ne permet pas du tout de se concentrer sur ses études (voilà comment passer 2ans à la FAC et ne pas réussir à valider son année)
Donc maintenant je suis en école privée que je paie avec mon pret et je vis avec ce que mes parents m'envoie en me serrant la ceinture.

Il faut vraiment faire quelquechose pour les futurs étudiants car bourses ou pas, on est et sera tous encore dans la même panade si on ne se fait pas entendre trés vite.

kels 30/10/2008 18:03

ok merci de ton soutien, je prend ton mail et je te préviens des projets que je compte effectuer. On se tient au courant et j'essais de mettre mon com sur le net.

nayo 30/10/2008 17:42

kels, je te laisse ma boite mail yoan.boewa@orange.fr pour qu'on puisse partager des infos.

Je te propose de diffuser au maximun ton message, premier ou second com, sur la toile du net.
Egalement de prendre contact avec certains membres partis politiques pour qu'ils soient conscient de ce problème.
Il est claire que l'éducation et la formation
doit étre considérer comme une des prioritées du pays.
Je vais en tout cas essayer de me renseigner pour savoir qui nous représente et qui est chargé de notre suivi en métropole.

soyons solidaires,