ATTENTION ELECTIONS PROVINCIALES 2009!!

Publié le par NAYO

Communiqué du MJKF


Bonjour,
 
Pour les inscriptions aux élections provinciales 2009, la date butoire est fixée au 31 décembre 2008.
Il  reste 2 mois, mieux vaut le faire dès maintenant, pour ceux qui ne sont pas encore inscrit.
 
On ne rappellera pas les raisons de cette élection, mais simplement que c'est capitale pour préparer le processus de sortie prévu par l'ADN en 2014. Il faut que le peuple kanak se retrouve et construit avec tout le monde ce Pays.
 
Ci joint quelques documents d'inscriptions, mais en deux mots:

     -Inscription provinciales: Aller dans une mairie la plus proche, demander un fiche d'inscription, pour s'inscrire dans votre mairie de résidence au Pays. (On attend encore des informations là dessus).

     - Pour le vote par procuration, les personnes doivent se rendre au commissariat de police (plus sûr et c'est ce qui est généralement utilisé) ou tribunal d'instance de leur domicile muni d'une pièce d'identité, le nom de leur mandataire (à signaler, le mandataire doit être électeur sur la même commune que celui ou celle qui donne la procuration, mais forcément le même bureau de vote).Sur place ils auront également une attestation sur l'honneur à remplir afin d'expliquer le motif d'empêchement du vote.
Il faut faire attention car le mandataire (celui qui votera à la place de en Nouvelle calédonie) ne peut pas disposer de plus d une procuration.
 
Bonne journée;
 
Le bureau du MJKF

Publié dans Actualité

Commenter cet article

momor 29/11/2008 23:49

merci pour les info sur les démarches à faire à l'approche des prochaines élections. Bonne continuation. Merci

NAYO is yoan! 26/11/2008 07:58

j'aimerai te répondre tom,
moi qui suit très ferme dans mon approche de l'indépendance si le non l'emporte nous allons continuer à nous battre mais de manière pacifique, j'entends par là par une prise de responsabilité dans les institutions (élections) et sur le terrain par du lobying (manifestation, sensibilisation).
Il y aura toujours un pays à faire tourner, une économie à diversifier, des enjeux écologiques majeures à préserver.
Nous serons toujours présent jusqu'à un référendum ultéreur qui pourra se produire dans dix quinze ou vingt ans en fonction d'une majorité au congrès.
Pour ilien, les buts de l'accord de nouméa selon moi sont la déclonisation de ce pays en passant par un rééquilibrage, une accéssion à l'autonomie compléte, l'acquisition d'une identité commune et la tenue d'un référendum.
Réduire l'accord de nouméa a quelques points sans prendre en compte les autres serait un avis subjectif.
Pour les inexactitudes je t'invite à me les citer pour qu"éventuellement je rectifie ces erreurs.
Merci

yoan est nayo! 26/11/2008 07:43

j'aimerai te répondre tom,
moi qui suit très ferme dans mon approche de l'indépendance si le non l'emporte nous allons continuer à nous battre mais de manière pacifique, j'entends par là par une prise de responsabilité dans les institutions (élections) et sur le terrain par du lobying (manifestation, sensibilisation).
Il y aura toujours un pays à faire tourner, une économie à diversifier, des enjeux écologiques majeures à préserver.
Nous serons toujours présent jusqu'à un référendum ultéreur qui pourra se produire dans dix quinze ou vingt ans en fonction d'une majorité au congrès.
Pour ilien, les buts de l'accord de nouméa selon moi sont la déclonisation de ce pays en passant par un rééquilibrage, une accéssion à l'autonomie compléte, l'acquisition d'une identité commune et la tenue d'un référendum.
Réduire l'accord de nouméa a quelques points sans prendre en compte les autres serait un avis subjectif.
Pour les exactitudes je t'invite à me les citer pour qu"éventuellement je rectifie certaines choses.
Merci

Îlien 26/11/2008 03:11

Bonjour,

Tout d'abord, j'aimerai fortement encourager les personnes pouvant être inscrite sur la liste electorale spéciale ou y étant déjà inscrite de participer à tous les votes déterminant pour l'avenir de la Nouvelle Calédonie. A court terme, je pense plus particulièrement aux provinciales de 2009. Une forte participation permet d'éviter toute contestation quant aux résultats des votes.

Maintenant, j'aimerai revenir sur ce qu'écrit le MJKF supra. La personne qui a rédigé cela semble bien méconnaître les termes de l'accord de Nouméa ou du moins l'interpréte à sa manière. Le but de l'accord de Nouméa est dans un premier temps de confier des responsabilités aux indépendantistes autant économiquement qu'administrativement et techniquement afin qu'ils prennent conscience des compétences nécessaires pour diriger un pays. Dans un second temps, c'est d'amener les gens vers un référendum d'autodétermination afin qu'il se prononce en connaissance de cause pour ou contre l'indépendance. La finalité de l'accord de Nouméa n'est connue de personne.

Je m'arrête là bien qu'il y ait beaucoup d'inexactitudes écrites sur ce blog. Je voulais juste rappeler ce point crucial de l'ADN.

Avec mes sincères salutations.

Tom 25/11/2008 23:27

Salut nayo (yoan ?) et meryms,

Merci pour ces infos. J'en ai eu également via Calédosphère, par yoan (nayo ?).

Tout ce que j'espère - mais j'en doute parfois lorsque j'entends les uns et les autres - c'est que les choses se passent dans la violence.

Il y a une forte attente sur cette question d'indépendance, côté kanak, et de grandes peurs (et pas mal d'intérêts pour certains), de l'autre côté. Du coup, entre ceux qui veulent obtenir une reconnaissance et d'autres qui ne veulent pas lâcher le " morceau " (et ses richesses), ça risque de tourner vinaigre, ne pensez-vous pas ?

D'autre part, même si indépendance il y a, il faudra encore des années pour arriver à un véritable rééquilibrage. La route est longue...

Une dernière question (pour ce soir) : qu'est-ce qui se passera si l'indépendance n'est pas le choix des électeurs après les 3 scrutins prévus par l'ADN ? Comment se traduira la déception de ceux qui y ont cru ? Il y a toujours le spectre d'une guerre civile, pour obtenir par les armes ce que le scrutin n'a pas permis d'obtenir...