Communiqué: LIGUE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE NOUVELLE-CALEDONIE

Publié le par yeteii


 

LIGUE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE NOUVELLE-CALEDONIE

Communiqué n° 58 – 3 décembre 2008

 

            Après la mort de Sylvain Mauligalo, sauvagement tabassé à mort par une dizaine de jeunes, dans la nuit de vendredi à samedi sur la Place des Cocotiers, la Ligue des Droits de l’Homme et du Citoyen de NC exprime toute son indignation et sa tristesse face à cet acte de barbarie et à un tel déferlement de violence envers un homme qui dormait tranquillement et qui n’a rien fait pour mériter cela.

            Elle condamne fermement cet acte de racisme, de violence gratuite, un acte qui n’est pas digne d’un être humain, un acte qui va à l’encontre d’un droit essentiel exprimé par l’article 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :

« Tout individu a droit à la vie, à la liberté, et à la sureté de sa personne. »

            L'organisation sociale est construite dans ce but, que ce soit en tribu ou en ville, dans l'ancien temps ou de nos jours.

            Cet acte nous montre à quel point nos jeunes sont en perte de valeurs et de repères. Notre société d’adultes est en grande partie responsable.

            Nous n’avons pas été capables de leur donner l’image d’une société dépourvue de violence envers les jeunes, les femmes et toute autre minorité. Nous avons failli à notre rôle de donneur de repères aux jeunes pour affronter les difficultés de la vie. Enfin nous n’avons pas été capables de leur inculquer les valeurs nécessaires pour vivre dans une société fondée sur le respect de la dignité humaine.

            Il est temps pour nous les adultes de prendre nos responsabilités afin de donner de l’espoir et de l’envie de vivre à ceux de nos jeunes qui sont dans une situation de désespoir et de désarroi face à la vie.

 Le Président de la LDH-NC : Elie Poigoune (28 71 36)

Publié dans Actualité

Commenter cet article