La révolte de 1917

Publié le par yeteii

 
La révolte de 1917 au fil des pages( paru dans les nouvelles calédoniennes)
Le numéro 62 de la revue culturelle kanak Mwa Véé est consacré à un dossier sur la révolte de 1917, dans le triangle Houaïlou-Koné-Hienghène.

Sous le titre La guerre Kanak de 1917, l’édition du quatrième trimestre 2008 de la revue Mà Véé est consacrée à la révolte qui ébranla le Nord de la Grande Terre dans le contexte déjà fort troublé de la première guerre mondiale. Entre le mois d’avril 1917 et la fin du mois de janvier 1918, une véritable guerre s’est en effet déroulée dans la région comprise entre Houaïlou, Koné et Hienghène.
Excédés par la pression coloniale qui s’exerçait sur eux - en particulier l’accaparement de leurs terres, l’impôt de capitation et la mobilisation des tirailleurs volontaires - des hommes de la région de Pwanaki ont effectué des incursions à Koné et puis dans les tribus environnantes. L’arrestation de dix-sept d’entre eux a alors mis le feu aux poudres.

Un traumatisme durable

Une véritable guerre a mobilisé plusieurs chefs importants de la région et des centaines de guerriers contre les militaires français et des auxiliaires kanak. Aux actions de guérilla des premiers ont répondu les opérations de répression des seconds.
Les résultats de cette répression ont été la disparition ou la recomposition de nombreux villages, ainsi que la mort ou l’arrestation et la déportation de tous les meneurs. Elle s’est conclue, en 1919, par un procès marqué par des condamnations à la peine capitale, causant un traumatisme durable au sein de la population locale.



Parution_de_Mwa_V---1-.pdf Parution_de_Mwa_V---1-.pdf Consulter ici

Publié dans Culturel

Commenter cet article