Mathieu Kassovitz veut tourner sur l'affaire de GOSSANAH

Publié le par NAYO

Mathieu Kassovitz veut tourner sur l'affaire de GOSSANAH

                      
L'enterrement des militants du flnks                Mathieu Kassovitz au dernier festival de Cannes. - Photo AFP
Mathieu Kassovitz sera en Nouvelle-Calédonie mi-juillet pour une quinzaine de jours. Il viendra effectuer un repérage avec son équipe pour le tournage d’un film consacré au drame d’Ouvéa, L’ordre et la morale ou Rebellion, pour le titre en anglais. Mathieu Kassovitz jouera le rôle de l’ex-patron du GIGN Philippe Legorgus.

Artiste engagé, Mathieu Kassovitz est conscient que l’idée de ce film risque de ne pas plaire à tout le monde en Nouvelle-Calédonie. Il se montre discret et ne veut pas s’exprimer pour le moment.
Ses films en tant que réalisateur ou acteur La Haine et Amen ont, dans le passé, ouvert le débat sur les banlieues et sur l’Eglise catholique lors de la dernière guerre mondiale.
Guillaume Golboc, producteur exécutif du film en projet, veut pourtant rassurer : « Il ne veut pas faire un film partisan. Il a ce film en tête depuis dix ans. Il est déjà allé en Nouvelle-Calédonie. Il ne débarque pas en terre inconnue ».
Mi-juillet, Mathieu Kassovitz sera accompagné d’une équipe de sa société de production MNP. Ils vont essayer de convaincre les plus réticents au projet et repérer les lieux.
Mathieu Kassovitz souhaite tourner sur place et non pas dans un studio parisien ou sur une île moins éloignée de la Métropole, ou moins chère. Guillaume Golboc note toutefois qu’il est « compliqué de fabriquer un film en Nouvelle-Calédonie en raison de l’éloignement ».
Le film sera financé par UGC et Studio 37, la filiale cinéma d’Orange. Le tournage pourrait commencer en fin d’année.

Il serait temps que la justice soit faite sur cette histoire, tout le monde ce renvoie la balle du coté des anciens responsables politiques Français de l'époque. Mais jusqu'à quand l'injustice sera de mise dans cette sordide affaire. Il faut ré-ouvrir l'enquête, on ne peut pas indéfiniment dire que c'est du passé.
Quand on nous parle de destin commun, il ne sera possible que si la justice est équitable pour tout le monde. Dans ce cas précis c'est l'appareil de l'état en 1988 qui est en cause et seulement lui, pas la France d'aujourd'hui.
Il faut que cette enquête soit ré-ouverte!! malgré l'amnistie votée avec les accords de matignon, il faut agir!!
J'espère que le film de mathieu kassovitz réveillera les consciences au pays et en métropole.

Nayo

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Dadoulaxec 31/07/2008 23:25

il est plus intéressant pour nous peuple kanak d'être entendu via le cinéma. cela étant que c'est pas tout les jours que le cinéma s'intéresse à nous. cela sera une avancé médiatique sur la Nouvelle-Calédonie et en éspérant ainsi montré à tout le monde que nous aussi on exsiste !!!!!

nayo 21/07/2008 19:09

c'est vrai qu'il est toujours interessant d'avoir plusieurs point de vue, rien que pour avoir un esprit critique

showshoes 15/07/2008 23:00

Canal Plus a aussi un téléfilm en préparation sur ces évènement. Il y aura donc au moins deux lectures de l'histoire...

nayo 07/07/2008 22:34

moi je pense plutot que l'on peut creer un reel débat au sein de la société française.
Une réflexion sur les abus de pouvoirs des militaires ou de la police dont on ne sait pas vraiment le role qu'ils ont en tant de conflit.

momor 03/07/2008 19:26

J'espère qu'il ne sera pas influencé de manière négative. Le risque d'une adaptation politiquement correcte sur la tragédie d'Ouvéa résidera alors dans la désinformation du grand public. Elle sera d'autant plus importante que l'acteur est populaire.

Merci